fatigue et tristesse en automne : faites-vous une déprime saisonnière ?

Déprime

Faites-vous une dépression saisonnière ?

Certaines personnes voient arriver l'entrée dans l'hiver avec crainte. Ceci, à cause d'un moral en berne et d'une fatigue chronique durant les mois froids de l'année, souvent de novembre à janvier voir février. En effet, en Europe jusqu'à 4.6 % de la population a une baisse de moral à cette période : c'est la dépression saisonnière

Si vous êtes déprimés c'est-a-dire triste, ou avec moins d'élan pour faire ce que vous aimez, que vous avez du mal à sortir de chez vous sur votre temps libre, ou du mal à sortir du lit le matin alors oui vous faites sans doute une déprime saisonnière.

Avec la baisse de moral vient souvent une fatigue ou comme expliqué précédemment un manque de motivation à faire des activités qu'on aime faire habituellement.

Ce qui caractérise la dépression saisonnière sont tous ces symptômes mais aussi la récurrence. Si cela n'arrive qu'une fois, vous faites sans doute une déprime pour une autre raison, mais si cela arrive tous les ans et toujours à la période de l'entrée dans l'hiver, alors oui vous faîtes bien une dépression saisonnière.

Dans cet article nous allons mieux comprendre ce type de déprime et voir quelles sont le solutions naturelles qui s'offrent à vous.

Quels sont les symptômes de la dépression saisonnière ?

  • une baisse de moral : irritabilité ou tristesse
  • moins de motivation à faire ce que l'on aime habituellement
  • moins envie de sortir
  • tendance à se replier sur soi
  • du mal à se lever ou sortir du lit le matin
  • une déprime accrue le matin quand le soleil n'est pas encore levé et le soir au coucher
  • une anxiété ou un stress accru
  • des fringales en particulier vers 16h-18h ou le soir et/ou la nuit
  • un besoin de sommeil important
  • une baisse de la concentration et de son efficacité au travail
  • des envies  ou pensées de suicide

Mais pourquoi fait-on une dépression saisonnière ?

Pendant l'hiver, la lumière baisse, car les jours racourcissent. Nous bénéficions donc de moins de luminosité. Mais pourquoi bénéficier de moins de lumière vous déprime. Parce que la lumière a un impact sur l'horloge biologique interne. Celle-ci impacte nos cycles de sommeil et d'éveil, elle impacte la sécrétion de certaines hormones en fonction de la luminosité. 

Grâce à la lumière notre cerveau va pouvoir générer un neurotransmetteur appelé la sérotonine. Celui-ci a plusieurs fonctions : régulation du sommeil, de l'appétit et de l'humeur. Si vous avez une carence en sérotonine vous pouvez avoir des troubles du sommeil, des troubles alimentaires (fringales de fin de journée, ou en soirée, en particulier vers le sucre), ou des troubles de l'humeur (irritabilité, on se sent grognon, négatif, on se plaint beaucoup). On a déjà le premier impact du manque de sérotonine.

Mais ça ne s'arrête pas là ! Ce neurotransmetteur est indispensable à l'hormone du sommeil : la mélatonine !! Elle s'occupe du cycle éveil-sommeil. Celle-ci est liée donc à l'horloge biologique interne, et son rythme est lié au cycle jour-nuit : inhibée le jour, présente la nuit pour favoriser le sommeil. Donc, le manque de lumière peut impacter sérotonine et mélatonine, ce qui va déclencher des troubles de l'humeur, du sommeil et donc une variété d'autres symptômes qui vont suivre : fatigue, stress...

Comment passer un hiver sans déprime ?

L'hygiène de vie

Avant de commencer à prendre des compléments ou essayer diverses thérapies, il y a déjà des petits "trucs" à adapter dans son quotidien :

  • sortir, passer du temps dehors, en hiver on a tendance à rester à l'intérieur à cause du froid, et c'est à cause de cela que notre mélatonine chute. Même si la lumière est moins vive, il est important de prend des bains de lumière !!
  • Faire du sport, dehors c'est encore mieux. L'activité impacte le moral grandement. Allez hop on enfile ses baskets et on va marcher ou courir dans un bel endroit qui nous fait du bien au moral !
  • Certains nutriments jouent sur le moral. Ce sont les oméga 3 DHA : ceux contenus EXCLUSIVEMENT dans les poissons gras. Il s'agit des sardines, maquereaux, harengs, anchois, truite, thon et saumon. Les oméga 3 DHA, sont des anti-inflammatoires cérébraux donc intéressants dans la déprime, dépression et aussi maux de tête et migraines. Ils "nourrissent" le cerveau, et en carence peuvent créer une baisse de moral voire de la déprime.
  • La vitamine D est impactée par le manque de lumière, donc il est important d'être sur d'en avoir déjà assez dans son alimentation. Vous en trouverez dans :
  1. saumon, sardines, maquereaux, le thon, le harenc, les hanchois  (tiens encore eux !!)
  2. l'anguille, le caviar et les oeufs de lympe, l'huile de foie de morue
  3. les huitres
  4. les oeufs
  5. le foie de veau
  6. les champignons
  7. le fromage,les yaourts, le beurre, le lait (si vous le digérer et que vous n'avez pas de problèmes intestinaux, sinon préférez le fromage, les yaourts, et le beurre non cuit)

Les techniques naturelles pour sortir de la dépression saisonnière

Le plus direct sera la luminothérapie. Vous pouvez acheter une lampe pour pouvoir vous y exposer tous les jours, et ainsi avoir votre quota de lumière avec les bons UV. Je vous conseille de faire, de préférence le matin, une exposition de 45 minutes à une lampe de luminothérapie. Commencer progressivement, avec 15 minutes par jour, pour aller tranquillement vers 45 minutes.

Vous pouvez aussi consommez des compléments alimentaires, voici ceux que je vous recommande : 

  • La griffonia, plante "sérotoninergique", c'est-à-dire qui vous apporte la sérotonine. Elle va aider dans la déprime. Attention, à ne pas consommez si vous avez eu une tumeur de l'intestin, et si vous prenez déjà des anti-dépresseurs.
  • Le millepertuis, plante de la dépression par excellence. Mais attention, comme la griffonia, il y a des interactions médicamenteuses avec beaucoup de médicaments, quel que soit le type de médicaments que vous prenez, demander toujours l'avis d'un médecin avant de prendre du millepertuis. Cette mise en garde concerne aussi la prise d'une pilule, vous ne pouvez pas prendre de millepertuis si vous prenez une pilule contraceptive.
  • La mélatonine en gélules, pour compenser la carence due à la baisse de luminosité.
  • Des capsules d'huile de poissons gras, donc de l'oméga 3 DHA. Par l'alimentation, cela risque d'être insuffisant.
  • De la vitamine D, en complément pour pallier à la carence, très courante en hiver, avec des bains de lumière extérieures en plus.

Tous ces conseils vont vous aider à passer un hiver plus serein. Commencer à les mettre en application dès le mois de septembre, en octobre au plus tard, pour que votre organisme soit "blindé" en novembre !! 

Je vous souhaite un bel hiver !!

Et si vous souhaitez un suivi personnalisé pour passer un hiver dans la joie et la bonne humeur, n'hésitez pas à prendre rendez-vous en cliquant sur le bouton ci-dessous !

 

Pour plus de renseignements sur la naturopathie cliquer ici

Tous droits réservés - Nathalie Bleuzen - naturopathe à Rennes et ploërmel - 2021


Lire les commentaires (0)

Soyez le premier à réagir

Envoyé !

Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Medoucine

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.